mercredi 7 août 2013

Seuls au Monde T-1 d'Emmy Laybourne




Titre : Seuls au monde
Auteur : Emmy Laybourne
Editions : Hachette
Collection : Black Moon
Prix : 
Pages :
Date de Parution : 2 Septembre 2013 


Résumé :

« Ta mère te crie que tu vas louper ton bus. Tu ne prends ni le temps de la serrer dans tes bras ni de lui dire que tu l’aimes. Forcément… Tu dévales juste l’escalier et tu sprintes jusqu’à l’arrêt de bus. Sauf que, si c’est la toute dernière fois que tu dois voir ta mère, tu te mets à regretter de ne pas avoir pris le temps. Y compris de ne pas avoir raté le bus. Là, le mien arrivait, alors j’ai sprinté. » Dean aurait vraiment dû dire au revoir à sa mère. Lui, son petit frère, ainsi que tous les autres passagers des bus qui devaient les conduire, comme tous les jours, à l’école. Mais comment auraient-ils pu deviner ce jour-là qu’une catastrophe écologique les pousserait à se réfugier dans un supermarché ? Au-dehors, le monde est en proie à des tempêtes qui ravagent leur petite ville, des fuites de produits chimiques rendent les gens violents ou paranoïaques… ou les tuent, tout simplement. Ils sont quatorze, ils ont entre cinq et dix-sept ans, et ils doivent survivre et garder espoir.




MON AVIS : 

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Black Moon de m’avoir permis de lire ce magnifique roman en avant première (sortie officielle le 2 septembre 2013).


Seuls au monde est un roman passionnant, prenant et addictif.
L’histoire se déroule dans une atmosphère post apocalyptique où 14 jeunes se retrouvent enfermés dans un centre commercial. De là, va s’ensuivre tout un processus de survie. Malgré que ce soit des jeunes de 5 à 17 ans, je trouve qu’ils sont bien courageux et débrouillards pour leur âge. En effet, la survie est de rigueur, ces ados s'entraident, et passent par différents métiers comme de cuisiniers à infirmiers en passant par le bricolage et l’enseignement. Il va se créer une mini société où chacun aura un rôle propre. Par exemple Caroline et Henry les plus petits sont donc les enfants, Josie représente une « deuxième maman », Niko quant a lui a été élu chef du groupe, celui qui prend les décisions les plus importantes après avis général, Alex est celui qui réfléchis et qui a toujours de bonnes idées, et Dean est celui qui raconte l’histoire et qui aime les livres. On s’attache beaucoup à chacun d'eux mais j'ai tout de même eu une petite préférence pour Alex le frère de Dean, le plus lucide du groupe je trouve et qui a toujours la bonne idée au bon moment.
Un super roman addictif, prenant, devenant même oppressant à la fin quand on se surprend à stresser, à avoir peur. Je ne me suis ennuyée à aucun moment, on a qu’une envie connaitre la suite et voir comment les personnages vont se sortir de cette situation. Un roman qui se lit vite, avec une écriture fluide et si de prime abord on peut se retrouver génés par le langage familier et très jeune « ado » on s’y accoutume très vite au fil des pages. C’est une bonne leçon de survie et plus jamais je ne verrais un centre commercial de la même façon après avoir lu ce roman.
La fin est à la fois triste et frustrante. Comment l’auteur peut-elle nous faire cela et arrêter son roman ainsi, c’est pas possible !!! L’attente du second tome va être une torture !!! Je veux savoir ce qui va arriver à tous ces jeunes !!!!!
Ma note : 8/10


3 commentaires:

Elodie a dit…

et merci ta louve pour les corrections? lol

en tout cas j'ai très très envie de le lire celui là !!!! le début lu sur Lecture-Academy m'avait déjà plu, donc me faut la suite ! obligé ;)

celimene B a dit…

Oui merci ma louve pour ta correction :) Contente que tu aies envie de le lire car il en vaut la peine ;)

Lalou AS a dit…

J'ai trop envie de le lire !! Wahou ! :D